Pièces de voitures sans permis : imprimées avec une imprimante 3D dans un futur proche ?

L’automobile est l’un des secteurs les plus impactés par les imprimantes tridimensionnelles. Ces dernières permettent de reproduire une panoplie d’objets et s’améliorent de plus en plus pour élargir les possibilités de production. Ainsi, si les pièces détachées des voitures classiques s’impriment déjà, on tend de plus en plus vers l’impression de la pièce de voiture sans permis. Eh oui, la technologie dessine déjà le futur des accessoires automobiles.

Une méthode de production avantageuse

Les innovations s’enchainent dans plusieurs secteurs, notamment dans celui de l’automobile. L’objectif ici est d’améliorer les voitures et de faciliter leur usage. Pour cela, il faut bien évidemment s’intéresser aux pièces détachées, car elles participent au bon fonctionnement de tout véhicule.

Sur ce marché, il se constate que certains accessoires disparaissent des stocks des constructeurs, mais aussi, que les réparations nécessitent parfois un important coût financier pour être menées à bien. Ceci, c’est sans compter la difficulté à trouver des pièces pour des voitures un peu particulières.

Pièce voiture sans permis

C’est précisément le cas de la voiturette, qui malgré son succès commercial, n’est pas fabriquée par tous les constructeurs automobiles. Il n’est donc pas facile de se procurer rapidement une pièce de voiture sans permis lorsque survient une panne ou tout simplement pour une révision.

Fort heureusement, des spécialistes de la voiturette (comme ici) proposent des pièces détachées neuves et de qualité, par marque de voiture et par famille (pneumatique, carrosserie, motorisation, etc.…). Une réelle référence en effet.

Cependant, le recours à l’imprimante 3D permet de résoudre un tant soit peu ces différents problèmes et constitue une solution intéressante tant pour l’offreur que pour le demandeur. Ceci parce que les délais de production sont raccourcis et les pièces non disponibles ou onéreuses sont fabriquées plus facilement. C’est le cas actuellement pour certains accessoires de voitures qui sont reproduits de manière rapide et efficace pour être commercialisées ensuite.

Une technologie révolutionnaire

Avec le panel de possibilités qu’offre l’impression 3D, il s’agit réellement d’une méthode de production révolutionnaire. Déjà, en fabriquant des prototypes, des modèles, outillages et pièces finales en faible volume en interne, les concepteurs et ingénieurs peuvent opérer de manière plus itérative et faire des tests plus approfondis avant de passer à la production en toute sécurité.

Aussi, pour le commis aux pièces qui se trouverait assez loin de la source de fabrication, il serait possible de transmettre le programme à une entreprise ou une filiale locale, ce qui constitue un gain de temps considérable pour le transport et la livraison. La pièce de voiture sans permis quant à elle est un élément crucial qui démontrera à nouveau l’intérêt de recourir à l’imprimante 3D.

Pièce voiture sans permis

Par ailleurs, il faut préciser que dès ses débuts, cette technologie était accessible exclusivement aux grandes entreprises et l’impression d’une pièce pouvait prendre beaucoup de temps. De nos jours, l’imprimante tridimensionnelle semble plus accessible, du moins quelques modèles et certains particuliers le possèdent déjà. Sur ce lien, vous découvrirez ce qu’il est possible de faire avec une imprimante 3D chez soi.

Au tour prochain de la pièce de voiture sans permis

Mercedez-Benz et Ford sont parmi les premiers constructeurs à proposer à leur clientèle des pièces conçues avec la technologie 3D, notamment pour les camions puisque celles-ci nécessitent un large espace de stockage. Il est souvent question de pièces de remplacement en plastique de haute qualité à l’instar des cales, couvercles et points d’attache des composants pour les contacts électriques.

Cependant, les constructeurs automobiles s’activent pour réaliser très bientôt l’impression de chaque pièce de voiture sans permis. Qu’il s’agisse de carrosserie, radiateur, cardan, durite, accessoires moteur, vérin ou tout autre élément, la production serait désormais plus aisée et plus fournie, de sorte à satisfaire les besoins des conducteurs de voiturette.