Ce qu'il faut savoir sur les équilibreuses de roues

Incontournable pour n’importe quel garage professionnel, et surtout pour les ateliers spécialisés dans les pneumatiques, l’équilibreuse de roue est l’une des pièces maîtresses qui complète les services dans ce domaine. Après le remplacement des pneus, le mécanicien doit réaliser un processus d’équilibrage des roues, pour veiller à ce que le véhicule soit parfaitement stable à la suite de cette opération. Il faut savoir que des roues déséquilibrées sont susceptibles d’engendrer des vibrations et des difficultés de manœuvres qui peuvent nuire à la sécurité au confort de conduite. D’où la nécessité d’utiliser une équilibreuse pour optimiser le paramétrage de chaque pneu et assurer leur équilibre.

Les principes de l’utilisation d’une équilibreuse

L’ équilibreuse de roues est un outil professionnel, dont la manipulation exige une certaine formation. Utilisée convenablement, elle peut fournir des informations de mesure précises sur l’état de déséquilibre d’un assemblage de roues, et peut aussi calculer la quantité de poids nécessaire pour corriger la condition de déséquilibre. L’équilibreuse peut également identifier l’emplacement correct de la roue pour que le mécanicien puisse définir le poids approprié.

Le déséquilibre des roues est généralement dû aux défauts de fabrication des roues, mais aussi à cause des chocs et des déformations que les roues ont pu subir. L’ensemble de ces anomalies est communément appelé « balourd ».

Le processus d’équilibrage se repose ainsi sur deux niveaux, dont l’équilibrage statique qui s’établit par la compensation de ces anomalies grâce à la mise en place d’une masse équivalente, et l’équilibrage dynamique qui prévoit une masse d’équilibrage visant à remettre le centre de gravité de la roue sur l’axe de rotation.

C’est ensuite grâce aux données recueillies à l’issu de ces deux étapes que l’équilibreuse peut définir la localisation exacte et la proportion de la masse d’équilibrage.

Un moyen efficace pour prévenir de l’usure

L’équilibrage des roues n’est pas seulement utile lors d’un changement de roues. Il faut aussi penser à équilibrer les changements au fil du temps. Effectivement, au fur et à mesure qu’un pneu s’use, la balance évolue lentement et dynamiquement avec le temps. Un rééquilibrage au moins une fois au cours de la vie des pneus prolongera presque certainement leur durée de vie. De nombreux fabricants de pneus recommandent que toutes les roues soient équilibrées toutes les 8 000 km. Bien sûr, chaque roue individuelle doit être équilibrée après chaque crevaison, même si on n’a pas atteint cette distance estimée.

Toutefois, il faut aussi savoir que les équilibreuses de roues ne peuvent pas empêcher les vibrations d’un pneu plié ou d’une usure irrégulière. Les poids d’équilibrage ne peuvent pas compenser un problème de nature physique, ils ne peuvent compenser que les différences de poids. Pour ce faire, on devrait aussi envisager de faire l’alignement des roues de manière régulière pour tirer le meilleur parti des pneus. Une opération qui doit également être manœuvrée par un professionnel en pneumatique.