Pit Bike : bien choisir ses pneus

La pit-bike est une mini moto cross, avec une hauteur de selle de 80 cm. Inventée dans les années 1960 aux États-Unis, la pit-bike servait de moto d’entrainement dans les paddocks lors des courses moto. Son usage s’est répandu dans le monde à partir des années 2000 grâce aux productions chinoises abordables et de qualité. La pit-bike est idéale pour les débutants, notamment les enfants, car elle est maniable, légère et facile à piloter en plus de son coût raisonnable.

Loin d’être réservée aux enfants, la pit-bike a ses aficionados parmi les adultes et a désormais des compétitions dédiées. Toutefois, malgré des cylindrées allant de 50 à 190 cc, il est interdit de circuler sur route avec une pit-bike.

Pit Bike : bien choisir ses pneus

L’importance de la gomme

Petite et proche du sol, la pit-bike comme toutes les motos a besoin de pneus adaptés au tout-terrain afin de garantir une adhérence optimale. Le prix des pneus dépend de la qualité de ces derniers ainsi que du modèle de votre pit-bike et du terrain sur lequel vous roulez. Comptez de 20 euros pour un pneu basique type Guangli 12 pouces, à 45 euros pour un pneu silk de la marque Arro et jusqu’à une soixantaine d’euros pour les plus gros modèles chez Dunlop, Kenda ou Michelin sur le site WKX Racing. Vous pouvez faire changer les pneus chez un garagiste spécialisé en deux-roues pour environ 20 euros pièce.

Comment changer ses pneus soi-même

Si vous souhaitez économiser quelques dizaines d’euros, le démontage-remontage de pneus n’est pas très difficile à condition d’être outillé. Dégonflez le pneu à l’aide d’un démonte-obus. Décollez le pneu de la jante à l’aide de deux serre-joints placés sur le flanc du pneu. Placez au moins deux protège-jantes sur la jante avant de décoller le pneu. Une fois la jante décollée, utilisez un démonte-pneu afin de retirer le pneu d’un coté. Déplacez les protections et recommencez l’opération de l’autre coté du pneu jusqu’à ce qu’il soit entièrement décollé.

Pit Bike : bien choisir ses pneus

Pour terminer, il faut démonter le pneu de la jante en appuyant votre pied au centre de la jante et en tirant avec les mains le pneu très fort vers vous. Pour monter le pneu neuf sur la jante, il faut faire la manipulation inverse : remettre les protège-jantes et à l’aide du démonte-pneu, insérer le pneu à l’intérieur de la jante, puis retourner la jante, déplacer les protections de l’autre coté et insérer le deuxième coté du pneu à l’intérieur de la jante. Gonflez le pneu et n’oubliez pas l’équilibrage !

Pour en savoir plus sur les jantes, on vous renvoie à cet article sur Styx Racing